Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

buche

 

 

J'aime bien les cadeaux, en offrir et en recevoir, chercher la suprise qui peut plaire. J'adore aussi manger. Je salive déjà à l'idée de réveillonner et je contemple avec admiration les vitrines de pâtisseries. J'admire dans les revues les bûches magnifiques des grands pâtissiers. Je collectionnerais presque leur photo. Je suis une incorrigible gourmande, folle de sucrés. Je suis donc excitée comme une puce à l'idée des jours festifs qui approchent. 

 

Mais autant j'attends cette période avec impatience, autant j'appréhende certains aspects. Je déteste les voeux.  Le fait de passer du 31 décembre  au 1er janvier ne me semble pas  un évènement exceptionnel. Bonne année et surtout bonne santé ! Sous-entendu : j'espère que tu passeras l'année... Je trouve profondément gênant de devoir souhaiter la bonne année à quelqu'un qui a vu sa vie se briser et essaie tant que bien que mal de continuer. Ne pas lui souhaiter la bonne année lui rappelle que sa vie est pour l'instant dévastée. Souhaiter la bonne année à une personne très âgée est également délicat mais tradition oblige. Je sais que j'aurais droit  à la réflexion de la mort prochaine et attendue ce qui créera un blanc dans la conversation. Et les absents manquent encore plus lors de ces fêtes familiales.

 

Je plains les personnes qui sont seules, qui n'ont plus de famille. Leur solitude va leur être cruellement rappelée. Le programme de la TV n'arrangera pas leur cafard, bien au contraire, la fête est obligatoire. 

Tag(s) : #Un peu de ma vie

Partager cet article

Repost 0