Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après des mois de massacre capillaire, je suis retournée au printemps chez mon coiffeur bio. Ma coiffure a été rattrapée spectaculairement (j'ai n'ai plus cette coupe effilée d'ado de 15 ans) et je suis revenue à une coloration végétale.


En grande habituée des couleurs (quelle est ma vraie teinte, j'ai tout essayé, même blonde ?), je trouve que la coloration végétale résiste plus longtemps qu'une couleur "oxydante". Ma coiffeuse m'a également expliqué que mon joli cuivré tiendrait en vacances, malgré l'eau de mer et le soleil. En effet, le cheveux n'étant pas oxydé, la couleur ne virerait pas. La cliente assise à côté de moi a poussé un cri de surprise et s'est immédiatement convertie à la coloration végétale en entendant cet atout majeur.

 

Par contre, avec une coloration végétale, il est impossible de choisir une nuance sans reflets (d'où le cuivré, je voulais du brun).

 shampooing.jpg

Mon shampooing de L'Occitane que j'affectionne

 

  Je paie (bien) plus cher pour ce choix du "bio" mais je pense que mes cheveux le valent bien. A force d'utiliser des colorations chimiques, ceux-ci étaient devenus poreux et très difficiles à rincer. En d'autres mots, ils étaient abîmés. J'ai également banni le silicone dans la composition des shampooings depuis plus d'un an, choix que je ne regrette pas. Mes cheveux étaient devenus très ternes et complètement asphyxiés.

 

Les shampooings sans silicone se trouvent en grande surface, magasins bio et coiffeurs. Il faut vérifier dans la composition que ne figurent pas des mots se terminant par thicone, thiconol, siloxane ou silane. La plupart des Ultra Doux de Garnier sont sans silicone, ce qui permet d'avoir un bon shampooing à petit prix. Mais il paraîtrait que certains tensio-actifs auraient les mêmes conséquences que le silicone diabolisé... Et j'ignore leurs noms...

Tag(s) : #Passion cosmétiques

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :