Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Kindle

 

Lorsque Amazon a commercialisé son Kindle, mon père a vaillamment tenté de résister pendant deux longues journées, deux journées à chercher des arguments pour ne pas acheter cette nouvelle liseuse. Il est vrai qu'il possédait déjà une liseuse et l'Ipad. Mais au bout de 48 heures, il a craqué. Je crois qu'il ne regrette pas même s'il émet quelques réserves.

 

Le principal reproche est le prix des livres qui est inférieur d'environ 20% à la version papier. Ce prix est généralement supérieur à la version poche s'il en existe une. Le livre électronique reste cher alors qu'il n'est plus objet. En plus, il faut rajouter le prix du Kindle même s'il n'est que de 99 euros.

 

Les livres se trouvent essentiellement dans la boutique Kindle d'Amazon. Selon mon père, l'installation d'un livre acheté sur un autre site est fastidieuse. Il existe également des aberrations. Pour  me faire une démonstration de son Kindle, il m'a demandé quel livre je voulais. Ce jour-là, je souhaitais César Birotteau de Balzac (l'histoire d'un parfumeur). Il n'existait qu'une version anglaise. Devant l'humiliation, il a serré les dents...

 

 

Le livre électronique remplacera-t-il le livre papier ? Pour moi, c'est clairement non. Le livre numérique offre de nouvelles possibilités, une bibliothèque illimitée mais est complémentaire au livre papier. Les livres se vendront toujours et je ne pense pas que les liseuses provoqueront une baisse des ventes significatives.

 

La liseuse est également intéressante pour les personnes qui ont des problèmes de vue. Elles peuvent jouer sur la taille des caractères. Le catalogue des livres à gros caractères étant limité et ces livres étant plus chers, le Kindle offre pour elles de nouvelles possibilités de lecture.

Tag(s) : #Geekette attitude

Partager cet article

Repost 0