Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  velo

 

Le mois dernier, j'ai fait mon contrôle annuel chez la gynéco. Comme toute femme, j'appréhende cette visite médicale, mon angoisse étant surtout le poids (je ne possède pas de pèse-personne). Mais l'examen ne s'est pas déroulé comme prévu. Cette fois-ci, mon médecin a trouvé une anomalie aux seins et a prescrit une mammographie et une échographie. Mon angoisse a l'idée d'avoir pris un kilo m'a semblé soudainement bien ridicule.

 

Panique en rentrant chez moi. J'étais effondrée. J'ai pris mon rendez-vous immédiatement mais les clichés ne se font qu'au dixième jour du cycle. Il m'a fallu attendre plusieurs semaines pour le rendez-vous. Ces semaines m'ont semblé très longues. J'ai été heureuse de travailler pour  me libérer l'esprit. J'ai eu le temps de réfléchir également sur mes priorités dans la vie, ce qui me semblait le plus important de vivre. Cela peut sembler ridicule mais néanmoins vrai.

 

Le jour fatidique est arrivé. Les examens ont eu lieu à l'heure.  Je concède que la mammographie n'est pas une partie de plaisir. L'échographie est absolument indolore, quoiqu'un peu "visqueuse". J'ai constaté que les médecins ne sont pas assez vigilants sur leur propos. Le médecin, en faisant l'échographie, a commenté " tout est normal, ah non, j'ai parlé trop vite". Mon coeur s'est arrêté...

 

Mon problème n'est pas dangereux pour ma santé. Mais j'ai pensé à toutes ces femmes qui attendaient en même temps que moi dans la salle d'attente. Toutes avaient le visage défait par l'angoisse. Je me suis demandée comment surmonter l'annonce d'une maladie. La maladie n'arrive pas qu'aux autres. Un jour, on est l'autre.

 

 

Tag(s) : #Un peu de ma vie

Partager cet article

Repost 0