Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 


 

TokyoJungle.jpg

 

Cette semaine, j'ai joué à Tokyo Jungle. Pour l'instant, je suis plutôt déçue par mon jeu que j'attendais avec impatience. Je le trouve trop dur pour moi. Tokyo Jungle s'avère être un survival où je survis peu. Ma survie se limite à quelques minutes...  

 

Je souhaitais incarner un mignon petit chat mais le chaton est  un tueur et je suis trop petite pour l'avoir... Je suis un loulou de Poméranie (en bas à droite sur la photo), loulou qui meurt inlassablement de faim et n'arrive pas à se reproduire. C'est dur !

 

Mister Musme est venu m'aider après s'être cruellement moqué de moi, assassinée par des lapins féroces. Son fou rire devant ma mise à mort par cette bande de lapins sanguinaires m'a terriblement vexée. Nous avons joué en coopération. J'étais un herbivore au vigoureux coup de tête pour se  défendre. Mais je suis morte une fois de plus... Mister Musme a réussi à jouer pendant plus d'une heure, sans mourir, et s'est reproduit plein de fois. Il a eu quelques soucis avec un hippopotame et une meute de loups a fini par décimer sa lignée.

 

Le jeu est très original même si la finalité  se limite à manger, se reproduire et survivre. Des quartiers de Tokyo peuvent être envahis de poussins, innocentifs pris isolément mais terriblement dangereux en nombre.  Il n'y a que les Japonais pour créer des jeux aussi dijonctés. Mais dijonctés ne signifie pas jeu facile.

 

Tokyo Jungle s'achète sur le PS Store, aux environs de 13 euros. D'autres personnages sont vendus sur le Store. Mister Musme, de son côté, a réussi à me débloquer des animaux et accessoires vestimentaires. Il paraît que pour régner dans les rues de Tokyo, il faut avoir un certain look. J'ai juste un bandana pour l'instant. Je vais partir à la chasse aux accessoires de mode !

Tag(s) : #Un peu de ma vie

Partager cet article

Repost 0